Directeur

Yves Roure, notre directeur/ chef de chœur

Né en 1950, à deux pas de la Canebière, à Marseille, sous le signe du Verseau, un dimanche matin de février, le 12 exactement, ce passionné du chant choral, et ardent supporter de l’Olympique de Marseille, en a commencé la pratique à l’âge de 8 ans. Ce qui lui a permis une découverte précoce, enrichissante et inoubliable de partitions : du plain chant grégorien à Louis Vierne, via Bach, Rameau, Haendel, Mozart, Schubert, J. Strauss et la musique populaire (de César Geoffray aux Petits Chanteurs à la croix de bois). Cette activité étant interrompue le temps de la mue… et d’une studieuse adolescence musicale (piano, orgue).

Quant à l’animation chorale, celle-ci a démarré plus tard, partagée avec une longue, intense et fructueuse activité de choriste complémentaire au Grand Théâtre de Genève et après des études dans les classes professionnelles du Conservatoire de Musique, Place Neuve, devenu depuis la Haute école de musique de Genève (HEM), de renommée internationale.

Il reprend d’abord la direction du chœur mixte « La Feuillée » de Soral Laconnex en 1987, puis celle du « Cercle Choral de Genève » autre chœur mixte qu’il a animé avec énergie et passion pendant 27 ans, de 1988 à début 2015, en lui insufflant une nouvelle vie, tant par ses harmonisations personnelles qu’en créant(en 1989) le « Grand Chœur de l’Escalade » avec le plein accord de la Compagnie de 1602 ; assurant également sa présence dans l’espace choral genevois et manifestations de tout genre avec des événements originaux, tel l’unique « Marathon des chœurs », Victoria-Hall 2009, constitué de 24 formations amateurs (France et Suisse) se produisant à tour de rôle. Sans oublier, en 1991, la création du  » Grand Choeur du Rhône «  (choeur transfrontalier de 200 chanteuses/eurs affilié aux renommés « Choeurs de France », mouvement choral francophone d’envergure initié et développé par Jean-Claude Oudot, un grand nom du chant choral. Sans oublier le fait de préparer et emmener, le 14 juillet 2000, plus de 100 choristes genevois et romands à participer en « live » au concert de Johnny Hallyday à Lausanne (35.000 spectateurs). De bleu !

Carillonneur depuis plus de 40 ans, il joue régulièrement à Carouge (le samedi à 11h du matin) et s’est produit dans les endroits les plus variés : New York, Bourg-en-Bresse, Megève, Namur, Pully, Zofingen, Forcalquier, Chambéry (dont l’une des 70 cloches du carillon Paccard, plus grand carillon d’Europe, porte son nom… ad vitam aeternam).

En été 2007, l’idée lui vient de mettre en route « La Chanson de Gaillard » http://lachansondegaillard.fr qu’il dirige toujours, avec autant de passion et d’enthousiasme, chaque lundi soir.

Créée en mai 2015, « La Chanson de Genève » est née d’une grande, passionnante et dévorante envie de chant et de musique  Affaire à suivre !

Fête des Musiques Populaires à MOUDON (Vaud)
Un évènement festif annuel… Incontournable !

Avec le concert comme unique objectif, il est bien évident que le répertoire réservé à ses nombreux et talentueux choristes amateurs, véritables Artistes des chœurs, fait la part belle à la chanson de variété de toute origine, et qu’il est essentiel de chanter par coeur et donc, indispensable d’avoir la partition dans la tête et le cœur et non l’inverse… Evident !

Ainsi, il est tout à fait naturel d’interpréter Verdi, Schumann, Hallyday (père et fils), l’abbé Bovet, Jaques-Dalcroze, Arvo Pärt, Ellington, Abdullah Ibrahim, Brel, Moussorgski, Bécaud, Calogero, Cherhal, Gainsbourg, Eicher, Kissling, Piaf, Armstrong, Fugain, Sardou, Goldman, Aznavour, Bachelet, Ferrat, Pink Martini, Poulenc, Presley, Morisod, Biolay, Trenet, Sarclo, parmi d’autres, avec des harmonisations entièrement originales ; préférence avouée et assumée pour le taillé-sur-mesure plutôt que le prêt-à-porter habituellement pratiqué dans les sociétés chorales (plus banal et… coûteux). Et ce, pour le plus grand plaisir des chanteurs et du public à qui il s’adresse.

« Vous qui chantez, pensez à ceux qui vous écoutent… »

Et… comme si cela ne suffisait pas… insatiable et toujours prêt à relever de nouveaux défis, il dirige depuis janvier 2019, la Chorale des Ainés d’Onex, qu’il retrouve avec joie et enthousiasme chaque mardi matin de 9h 30 à 11h (Aula de l’École du Bosson Onex). Avis aux amateurs !

Dynamique, disponible, un rien provocateur, créatif et charismatique à souhait, Yves est tout autant infatigable et exigeant en ce qui concerne présence/assiduité et envie de chanter, drôle et intarissable en matière de commentaires et aimant cultiver le contact amical avec ses choristes.
Parole de choriste : avec lui, on ne s’ennuie pas !